vendredi 27 juillet 2007

Nouilles Chinoises


Voici une recette de Nouilles chinoises, facile à faire et qui se déguste toute l'année !
La cuisson s'effectue dans un wok, (c'est une grande poêle originaire de l'Asie, on en trouve facilement dans les supermarchés pour un prix raisonnable).

Nouilles chinoises

Pour 4 personnes

  • 4 nids de nouilles chinoises aux oeufs
  • 100g d'escalope de poulet ou de dinde
  • 2 carottes
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à café de sauce soja (selon vos préférences vous pouvez en mettre un peu plus)
  • Maïzena
  • Huile pour friture


- Laver et éplucher les carottes, les couper en petits dés.

- Couper la viande en cube, les tremper dans l'oeuf battu et les passer dans la maïzena.

- Mettre de l'eau à bouillir pour les pâtes.

- Faire chauffer l'huile dans le wok, et mettre la viande à rissoler, réserver sur un papier absorbant.

- Faire légèrement revenir les carottes jusqu'à ce qu'elle colorent et ajouter de nouveau les bouts de viande.

- Ajouter une cuillère à soupe de sel dans la casserole d'eau bouillante et y plonger les nouilles durant une dizaine de minutes.

- Une fois cuites, les mettre dans le wok avec les dès de carottes et de viandes, bien mélanger.
Ajouter la sauce soja et servir aussitôt.

jeudi 12 juillet 2007

Maki



Maintenant que vous savez préparer le riz, la fabrication des maki vous paraitra bien simple.

Il vous suffit de quelques ustensiles et ingrédients, pour façonner les meilleurs maki.


Premièrement : la natte en bambou : elle sert à rouler les maki, c'est indispensable (enfin sans, c'est pas triste à rouler ...), on la trouve dans la plupart des épiceries asiatiques, si vous en recherchez sur Lyon ou Grenoble demandez-moi. Le prix avoisine les 2euro.

Deuxièmement : les feuilles d'algues nori. C'est la structure du sushi, ce qui lui permet d'avoir sa forme, et qui donne un très bon goût. Vous pouvez aussi les trouver facilement et il me semble même en avoir vu dans quelques supermarchés, son prix est d'environ 1,5 euro pour 10 feuilles.


algues nori et natte en bambou
Troisièmement : une farce ! Habituellement du thon rouge, mais pas seulement, vous pouvez mettre tout ce que vous voulez du moment que ça s'accompagne bien avec le riz et que ça rentre dans un maki, bien sûr selon la garniture que vous choisissez votre maki sera plus ou moins japonais, mais laissez libre cours à votre imagination.
Pour ma part dans la recette que je vais vous proposer, j'ai choisi du saumon fumé.

Quatrièmement : le riz cuit comme défini dans le post précédent.



Maki :
Dans une poêle non beurrée, faire griller une face de feuille d'algue nori pendant 1 minute. La poser sur la natte de bambou (côté non passé a la poêle visible).

Couvrir la feuille de riz en laissant une marge des deux côtés de la largeur (c'est ici qu'il y aura la "soudure").

Déposer une tranche de saumon fumé.

Grâce a la natte, rouler le maki en allant "loin", (un maki n'est pas une spirale ! La feuille d'algue doit entourer entièrement le riz).

Une fois le rouleau formé, presser la natte de bambou fermement durant 30 secondes.
Dérouler la natte, et votre maki est prêt ! Il n'y a plus qu'à le couper en 4.

Avec les proportions de riz de la précédente recette, vous pouvez façonner un grand nombre de maki. Ceci n'est qu'une présentation parmi tant d'autres.

Riz Gohan ( Riz japonais)


Voici la préparation du riz japonais, (appelé Gohan), c'est celui qu'on utilise pour les sushi mais aussi pour tous les plats japonais à base de riz.

J'ai élaboré cette recette au fil du temps, et c'est celle qui me réussit le mieux ^^.

Vous trouverez la variété de riz appropriée dans toutes bonnes épiceries asiatiques, les grains devant être petits et ronds.

Riz Gohan (pour 5 bols) :

  • 300g de riz cru (équivalent à 3 verres à moutarde)
  • 45cl d'eau froide (pour la cuisson)
  • 1 cuillère à café de sel
*Dans un saladier, sous un filet d'eau froide, laver le riz en le mélangeant bien (avec la main) jusqu'à ce que l'eau devienne claire (pour celà recommencer plusieurs fois en enlevant l'eau et en remettant).

*Egoutter-le dans une passoire.

*Le laisser reposer au moins 1 heure (mettre un sopalin en guise de "couvercle").

*Dans une casserole, mettre l'eau, le sel et le riz. Porter à ébullition. Mettre un couvercle, ne surtout pas l'enlever pendant 12 minutes, et cuire le riz sur le plus petit numéro du feu.

*Retirer du feu et attendre 15 minutes (en laissant le couvercle).


A partir de cette étape vous pouvez commencer vos sushi ou toutes autres recettes !

mardi 10 juillet 2007

Marbré au chocolat et à l'orange




Je vous propose une recette de gâteau marbré au chocolat noir et à l'orange, réalisée sur la base d'un gâteau au yaourt. Concocté pour l'anniversaire d'un ami, je souhaitais quelque chose d'original, pour changer du sempiternel gâteau au chocolat.

Même si le goût de l'orange est vraiment discret, il donne une texture très agréabl.

Vous pouvez le faire en forme de cake, mais pour ma part je préfère dans un moule à manquer.

Marbré au chocolat et à l'orange :

  • 150g de farine
  • 100g de sucre
  • 100g de chocolat noir
  • 3 oeufs
  • 1 yaourt vanille
  • 10cl d'huile
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • 1 grosse cuillère à café de levure chimique
  • Le jus d'une grosse orange pressée (ou 2 petites)


Faire préchauffer le four à 180° (th 5~6 ).

Battre les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, ajouter petit à petit le yaourt et ensuite verser doucement l'huile. Ajouter petit à petit la farine tamisée.
Répartir le mélange dans deux assiettes creuses.

Faire fondre le chocolat avec de la crème fraîche, à feu très doux. Le rajouter dans une des assiettes, verser le jus d'orange dans l'autre.

Beurrer et fariner un moule, verser alternativement une couche du mélange blanc, et une de chocolat.

Enfourner pendant 40 minutes, en baissant le thermostat au bout de 20 minutes de cuisson (th 4) Laisser refroidir et démouler.

On peut décorer avec de la pâte d'amande par exemple.