samedi 26 juillet 2008

Sablés Viennois









Source : http://erynfollecuisine.canalblog.com/archives/2008/02/12/7922005.html

Sablés Viennois « Spritz »
  • 60g de beurre + 15g de beurre
  • 30g de sucre glace
  • 85g de farine
  • 10g de Maïzena
  • 45g de chocolat noir (dont 25g à ~50% de cacao et 20g à ~74%)


- Couper 60g de beurre en dés, et le laisser ramollir à l'air ambiant. Préchauffer le four à 160°C (th.4).
- Dans une jatte, battre le beurre mou avec le sucre glace tamisé jusqu'à obtention d'un mélange bien onctueux, crémeux (le batteur électrique est idéal pour commencer).
- Ajouter petit à petit la farine, puis la Maïzena toutes deux tamisées. Mélanger à l'aide d'une cuillère en bois.
- Faire fondre à feu doux le chocolat cassé en morceaux puis l'ajouter au mélange précédent.
- Faire fondre les 15g de beurre restants (réutiliser la même casserole pour récupérer le chocolat resté accroché aux parois) puis l'ajouter de même.
- Beurrer et chemiser une plaque. Remplir une poche à douille (munie d'un douille étoilée assez large) de la préparation, puis former les biscuits sur la plaque en traçant une sorte de W. Les espacer de quelques centimètres car ils gonflent très légèrement à la cuisson.
- Cuire 15 minutes. Les sortir du four, puis les laisser tiédir sur la plaque avant de les déposer délicatement sur une grille (si la plaque a été suffisamment beurrée et bien chemisée, l'opération est très aisée).

mardi 15 juillet 2008

Le gratin dauphinois


Spécialité de ma région, le gratin dauphinois se décline sous des formes assez différentes ; chaque famille a la sienne, voici donc celle de ma grand-mère.Ce plat accompagne parfaitement les viandes : poulet, rôtis de porcs... La noix de muscade, discrète, révèle à la perfection le goût des pommes de terre. Chez nous, nous préférons le réaliser avec des Bintje, mais des pommes de terre nouvelles feront très bien l'affaire.



Gratin dauphinois familial
( pour un plat à gratin)
  • 500g de pommes de terre (~4)
  • Crème fraîche (10cl suffisent amplement, la quantité se définit à l'oeil)
  • Sel, Poivre, Noix de muscade, noisettes de beurre


Faire préchauffer le four à 210° (th.7).

Eplucher les pommes de terre et les couper en très fines rondelles. Plus elles seront fines plus le gratin sera délicieux (car il y aura plus d'étages).

Beurrer un plat à gratin, on peut également passer une gousse d'ail pour le parfumer (facultatif, je ne le fais pas).

Faire une première rangée de pomme de terre, les disposer en les chevauchant légérement. Saler, poivrer, et assaisonner de noix de muscade. Verser un peu de crème fraîche sur l'ensemble des pommes de terre.

Répéter cette étape de manière à créer des étages de pommes de terre et de crème fraîche jusqu'à épuisement de celles-ci.

Disposer des noisettes de beurre sur la dernière couche puis enfourner 1 heure.

samedi 12 juillet 2008

Cookies aux pistaches





(Le mug vient de Finlande, il m'a été offert par ma correspondante Kristiina)

Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le blog Amuses-Bouches. Si l'on adopte un temps de cuisson plus court, comme je vous le propose, le résultat est plus moelleux. Si vous les préférez croquants, laissez cuire quelques minutes supplémentaires.




Cookies aux pistaches
Pour une vingtaine
  • 100g de chocolat noir (pas trop amer 45-55% de cacao)
  • 25g de beurre
  • 45g de sucre
  • 85g de farine
  • 15g de flocons d'avoine
  • 1 cuillère à café de cacao
  • 60g de pistaches
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Torréfier les pistaches quelques minutes au four (210°C). Veiller à ce qu'elles ne brûlent pas. Réserver 20g de ces pistaches, et écraser les autres : pour cela, les mettre dans un sachet plastique et les concasser à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, voire d'un marteau !

A feu doux, faire fondre le chocolat avec le beurre. Laisser tiédir puis ajouter l'oeuf, le sucre, la farine tamisée avec la levure chimique, les flocons d'avoine, la pincée de sel, les pistaches concassées et celles entières. Bien mélanger puis la placer une vingtaine de minutes au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 140° (~th 4~5).

Former de petites boules, les déposer sur une plaque beurrée et chemisée. Les aplatir un peu.

Faire cuire 10 minutes. Laisser tiédir sur la plaque, puis les placer sur une grille. Les cookies se conservent aisément pendant plusieurs jours (ils prennent même de plus en plus de goût).

mercredi 9 juillet 2008

Spaghetti aux crevettes

(cliquez pour zoomer, c'est encore mieux !)


Comment cuisiner sans faire trop de chaleur dans la maison ? Gros problème, il faut éviter à tous prix les cuissons au four interminables, mais privilégier le grill, la cuisson au wok et à la poêle. De plus, par cette chaleur, je ne sais pas vous, mais moi je n'ai pas trop faim, il me faut vraiment quelque chose d'attirant pour la vue, l'odorat afin de stimuler mon appétit !
C'est chose faite avec ces Spaghetti aux crevettes ! Colorée grâce au poivron jaune, parfumée grâce aux crevettes, nourrissante sans être étouffante grâce aux spaghetti, cette recette est idéale pour l'été ! Facile à préparer, elle ne dégagera que très peu de chaleur dans la cuisine !
A vos fourneaux !


Spaghetti aux crevettes
(pour 2 personnes)

  • 200g de crevettes surgelées (ou fraîches si vous le pouvez)
  • 1 petit oignon
  • 1/2 poivron jaune
  • 125g de spaghetti
  • 5cl de vin blanc
  • Quelques bouquets de persil
  • Huile d'olive


- Passer les crevettes à l'eau, et les faire sécher sur du sopalin.
- Préparer les légumes : couper l'oignon en petits dés, et le poivron en très fines lanières.
- Faire chauffer l'eau pour les spaghetti.
- Dans une poêle, faire revenir l'oignon dans un peu d'huile d'olive. Lorsqu'il devient translucide ajoute le poivron, mélanger, assaisonner et couvrir. Laisser cuire à feu doux, pendant le reste de la préparation en vérifiant de temps en temps qu'ils n'attachent pas.
- Dès que l'eau bout, mettre une cuillère à soupe de sel et ajouter les spaghetti. Les laisser une douzaine de minutes. Une fois cuits, les égoutter, mais les laisser dans la casserole avec un petit fond d'eau (pour les garder chauds).
- Dans une sauteuse, ou un petit wok, faire revenir les crevettes dans un peu d'huile d'olive. Dès qu'elles ont légèrement pris couleur, mouiller avec le vin. Laisser cuire 2-3 minutes puis ajouter la préparation à base de poivron. Réchauffer le tout à feu doux quelques instants.
- Dresser les assiettes : répartir les spaghetti, puis mettre sur le dessus la préparation à base de crevettes. Pour finie saupoudrer de persil hâché !

Bon Appétit !

vendredi 4 juillet 2008

THE Cheesecake, ça y est je le tiens !



Ca y est, le l'ai, je la tiens ! J'ai trouvé LA recette du cheesecake !  Une couche de fromage bien épaisse pour du crémeux, une croûte pas trop compacte mais qui supporte bien le poids, et surtout un petit goût subtil, vraiment pas fade !



~ ~ A préparer de préférence la veille ~ ~ (c'est bien meilleur !)

THE Cheesecake (citron / vanille)
  • 15 biscuits petit beurre Lu (=125g de biscuits)
  • 30g de beurre
  • 200g de fromage à tartiner Leader Price (ou St Moret, Kiri...)
  • 50g de ricotta
  • 30g de sucre
  • 1 oeuf
  • Le jus d'1/2 citron jaune
  • ½ cuillère à café d'extrait de vanille
  • Amandes effilées

- Préchauffer le four à 180°.
- Réduire les biscuits en miettes (on peut le faire au robot, mais je préfère les enfermer dans un sachet plastique et frapper à l'aide d'un rouleau à pâtisserie).
- Faire fondre le beurre, et l'ajouter aux biscuits écrasés. Bien mélanger avec une cuillère en bois.
- Beurrer et chemiser un moule rond de 18cm de diamètre et répartir ce mélange au fond. Faire remonter légèrement sur les bords pour former une croûte.
- Mettre les fromages dans une jatte. Battre avec un batteur électrique, ajouter le sucre, l'oeuf, le jus de citron, l'extrait de vanille.
- Verser dans le moule. Disposer quelques amandes effilées pour la décoration.
- Enfourner 30-40 minutes (baisser le four à 150° lors des 10 dernières minutes de cuisson).
- Laisser dans le four éteint et entrouvert une heure (ou plus si vous pouvez).
- Réfrigérer pendant au moins plusieurs heures. Le mieux étant de le préparer la veille.