jeudi 28 août 2008

Tarte aux mirabelles et au miel



Comment cuisiner les mirabelles sans dénaturer leur goût si fin ? Opter pour une pâte sablée très légèrement sucrée (La recette ici : Pâte Sablée) qui s'adapte à tous les fruits. Ensuite, rien de plus naturel ni de plus léger : pas de crème pâtissière, tapisser le fond de tarte de flocons d'avoine et de poudre d'amande pour absorber le jus que rend le fruit à la cuisson (et ainsi ne pas détremper la pâte). Un bon miel (un mélange tilleul et sapin par exemple). Et un résultat délicieux qui ne dénature aucunement les mirabelles.


Tarte aux Mirabelles
Je ne donne pas de proportions pour cette recette, en effet, il suffit d'adapter le nombre de mirabelles au diamètre de la tarte. Le sucre, le miel, les flocons d'avoine et la poudre d'amande n'ont pas besoin d'une quantité précise puisqu'il suffit d'en saupoudrer (ou verser pour le miel) un petit peu.

Ingrédients :
  • Pâte sablée
  • Mirabelles
  • Poudre d'amandes
  • Flocons d'avoine
  • Sucre
  • Miel

Préparation :

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Garnir un grand moule à tarte ou plusieurs petits de pâte sablée. La piquer à l'aide d'une fourchette.
  • Saupoudrer de poudre d'amande et de flocons d'avoine (cette couche permettra d'absorber l'eau rendue par les fruits lors de la cuisson).
  • Dénoyauter les mirabelles tout en les laissant entières : pour cela, inciser délicatement la chair sur un côté et ôter le noyau.
  • Disposer les fruits sur la tarte en les serrant bien (ils ont plutôt tendance à rétrécir lors de la cuisson).
  • Enfourner 15 minutes, saupoudrer de sucre et verser un filet de miel. Remettre au four 5 minutes pour des petites tartelettes ou un peu plus (10~15 minutes) pour une grande tarte. La pâte doit être légèrement dorée et les mirabelles bien colorées.


samedi 23 août 2008

Douceurs au thé Matcha


Les Douceurs au thé Matcha sont largement inspirée d'une recette italienne trouvée sur ce délicieux blog "La Ciliegina sulla torta". Jessica, qui tient ce blog, est très gentille et a répondu à mes questions concernant la traduction.

J'avais acheté du Thé Matcha en poudre il y a quelque temps, un tout petit sachet pour commencer. Je n'avais pas encore osé me lancer dans la confection d'une pâtisserie, de peur de gâcher cet "or vert" mais lorsque j'ai trouvé cette recette, ce fut comme une révélation. J'ai su que ce serait avec celle-ci que je me lancerai. La consistance de ces biscuits est étonnante, et terriblement agréable: croquant, tendresse, légèreté. Impalpable...



Le seul bémol serait peut-être que je n'avais passez de thé Matcha dans mon sachet, ils n'ont donc pas pris une coloration verte très prononcée, toutefois le principal est que le goût soit au rendez-vous.


Douceurs au thé Matcha
pour 30 biscuits
  • 60g de sucre glace
  • 85g de beurre en morceaux
  • 2 jaunes d'oeufs (40g)
  • 1 cuillère à soupe de thé Matcha
  • 140g de farine
  • Un peu de sucre semoule

Tamiser le sucre glace avec le thé Matcha.
Ajouter un partie du beurre coupé en dés, puis battre à l'aide d'un fouet électrique (à la plus petite vitesse). Une fois que le beurre commence à s'amalgamer, ajouter celui restant. On doit obtenir une crème bien lisse.
Ajouter en plusieurs fois la farine tamisée tout en battant. Le mélange doit être assez homogène.
Pour finir, ajouter les jaunes d'oeufs et battre à plus forte vitesse. Ne pas battre en excès, la pâte doit s'émietter, être un peu friable.
La déposer dans du film alimentaire et réserver au réfrigérateur 30 minutes.
Préchauffer le four à 160-170°C.
Fariner légèrement le plan de travail ainsi que le rouleau à pâtisserie puis étaler la pâte sur une épaisseur de 0,5 à 1 cm (selon votre goût). Découper des cercles à l'aide d'un emporte-pièce de 4-5 cm.

Verser un peu de sucre semoule dans un bol dans lequel on passera délicatement les biscuits pour les enrober d'une fine pellicule de sucre.
Les disposer sur une plaque chemisée.
S'il fait très chaud, remettre quelques minutes au réfrigérateur avant d'enfourner, sinon faire cuire 15 minutes.
~Les mettre à refroidir sur une grille puis les déguster ! Ils se conservent à merveille plusieurs jours s'ils sont placés dans une boîte métallique hermétique.

mercredi 20 août 2008

Oeufs Brouillés au Saumon Fumé






Les oeufs brouillés, c'est du bon beurre, de la patience, et un repas réussi !

Oeufs Brouillés au Saumon Fumé
Pour 1 personne (multiplier les quantités à loisir, selon le nombre de convives et votre appétit !)
  • 1 oeuf
  • 1 tranche de saumon fumé
  • 1/2 oignon
  • Sel, Poivre, Ciboulette coupée finement


- Emincer l'oignon et couper le saumon en lanières.
- Battre très légèrement l'oeuf : le jaune doit à peine se mêler au blanc, poivrer (sans saler car le saumon l'est suffisament) et ajouter un peu de ciboulette.
- A feu doux, faire fondre un peu de beurre dans une poêle, quand celui-ci est à peine fondu ajouter l'oignon et laisser cuire jusqu'à ce qu'il devienne translucide.
- Ajouter le saumon fumé, mélanger vivement et mettre à feu moyen/vif.
- Quand celui-ci a pris une belle coloration rose claire, ajouter l'oeuf et tourner constamment.
- Laisser prendre quelques instants puis servir.
- Disposer quelques brins de ciboulette pour décorer.

dimanche 17 août 2008

Noisettines - Bouchées à la poudre de Noisette




J'ai trouvé la recette sur le forum Supertoinette, sous le nom de Noisettines. Je vous la propose ici, un peu remaniée. Allier chocolat et noisette, dans un dessert réalisable en une dizaine de minutes tout au plus, le plus long étant de remplir les caissettes. A déguster avec un bon petit café, qui relève parfaitement ces délicieuses bouchées !


Noisettines (Petites Bouchées Chocolat/Noisette )
Pour une douzaine
  • 1 oeuf
  • 25g de sucre
  • 60g de chocolat noir (50g choc 50%, et 10g à 74%)
  • 20g de beurre
  • 30g de noisettes en poudre
  • 30g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique


- Battre l'oeuf avec le sucre jusqu'à blanchissement.
- Faire fondre le chocolat avec le beurre puis l'ajouter au mélange précédent.
- Incorporer la poudre de noisette et la farine tamisée avec la levure chimique.
- Remplir des petites caissettes en papier ou en sillicone.
- Cuire 15 minutes dans un four préchauffé à 180°.

lundi 11 août 2008

Le Trianon





Le Trianon, aussi appelé "Royal" dans les pâtisseries, est constitué de 3 couches : un biscuit, un croustillant et une mousse au chocolat.


La préparation de ce gâteau nécessite du temps, il est indispensable de commencer la veille. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Source : Marmiton.



Quelques modifications : diviser les proportions par 2. Ensuite, trouver quelque chose pour remplacer le pralin lors de la couche croustillante : concasser des amandes et des noix de Pécan. Pour finir, réajuster les proportions de la chantilly (crème et chocolat).



Après une nuit au réfrigérateur,vient la décoration. Du cacao, de la pâte d'amande, des crêpes gavotte et le tour est joué !





Le Trianon
Biscuit :
  • 1 oeuf
  • 25g de sucre
  • 20g de poudre de noisette
  • 1 cuillère à soupe rase de farine
  • 10g de beurre fondu
  • ½ cuillère à café de levure chimique
Croustillant :
  • 100g de pralinoise
  • 7 crèpes gavottes (soit 3 papiers dorés + ½ )
  • 2 bonnes poignées d'amandes
  • 1 poignée de noix de Pécan
Mousse au chocolat :
  • 20cl de crème fraîche (dont 4 cl pour faire fondre le chocolat)
  • 110g de chocolat noir (dont 80g à 51% de cacao et 30g à 74%)
  • La moitié d'un sachet de Fix'Chantilly

Préparation du Biscuit :
  1. Faire préchauffer le four à 180°.
  2. Battre l'oeuf avec le sucre, jusqu'à blanchissement.
  3. Ajouter la farine tamisée, la levure, la poudre de noisette et le beurre fondu.
  4. Beurrer un moule rond (ou carré) de 18cm de diamètre, le chemiser avec du papier sulfurisé puis verser la pâte dedans.
  5. Enfourner 10 minutes, le biscuit doit être légèrement coloré et encore un peu mou. Démouler sur un linge humide afin de décoller le papier sulfurisé, puis le déposer sur le plat de service.
  6. Préparer la suite pendant qu'il refroidit.

Confection de l'étage croustillant :
  1. Faire fondre la pralinoise au bain-marie.
  2. Concasser les crêpes gavottes, les amandes et les noix de Pécan.
  3. Les ajouter à la pralinoise puis répartir cette préparation sur le fond de biscuit.
  4. Placer au réfrigérateur au moins 30 minutes (il faut que cette couche ait durci).

Réalisation de la chantilly au chocolat :
  1. Mettre le bol que l'on va utiliser ainsi que les fouets du batteur au congélateur une trentaine de minutes. La crème fraîche doit être placée au réfrigérateur jusqu'à ce qu'on monte la chantilly.
  2. Faire fondre, au bain-marie, le chocolat noir avec 4~5cl de crème fraîche. Le mélange ne doit pas être trop pâteux.
  3. Sortir le bol du congélateur ainsi que les batteurs. Battre la crème fraîche restante durant 2 minutes puis ajouter le crème Fix'. Fouetter encore 2 minutes.
  4. Ajouter une cuillère de chantilly au chocolat fondu pour le détendre.
  5. Incorporer le reste de chantilly très délicatement (comme lors de blancs en neige).

Montage final :
  1. Sortir le gâteau du réfrigérateur, et recouvrir de chantilly au chocolat (pour ne pas déborder vous pouvez confectionner un bandeau en carton, du diamètre du biscuit, que vous recouvrirez de papier aluminium et que vous placerez autour du gâteau).
  2. Lisser la crème avec une spatule, puis faire des stries à l'aide d'une fourchette.
  3. Placer au réfrigérateur une nuit (plus c'est froid, meilleur c'est).
  4. Le lendemain matin, vous pouvez décorer le Trianon avec du cacao tamisé, de la pâte d'amande, et des crèpes gavottes écrasées.


vendredi 8 août 2008

Cake Ultra-Léger Poire-Noisettes







Pour obtenir un cake impalpable, léger, et goûteux, rien de mieux que d'ajouter un blanc en neige. J'ai également choisi la cassonade pour son goût si particulier qui s'associe parfaitement à la noisette. Quant à la poire, c'était une guyot (celles qu'on trouve en ce moment), mais une william ferait tout aussi bien l'affaire.







Cake Ultra-Léger Poire-Noisettes
  • 75g de beurre
  • 30g de cassonade
  • 35g de sucre
  • 2 oeufs entiers + 1 blanc
  • 125g de farine
  • 35g de Maïzena
  • 1/2 paquet de levure chimique (6g)
  • 50g de poudre de noisette
  • 1 poire

- Préchauffer le four à 180° (th.6).
- A l'aide d'une cuillère en bois, mélanger le beurre coupé en dés, le sucre et la cassonade.

- Ajouter un à un les deux oeufs entiers, puis le jaune. Bien incorporer.
- En plusieurs temps, ajouter la farine, la Maïzena et la levure chimique tamisées. Une fois le tout bien amalgamé, ajouter la poudre de noisette.
- Battre le blanc en neige, et l'incorporer délicatement au mélange.
- Beurrer et chemiser un moule à cake. Verser le tiers de la préparation au fond du moule.
- Laver, et éplucher la poire. La couper en fines lamelles. Déposer une couche de poire sur la pâte et recouvrir d'une cuillère à soupe de mélange. Répéter l'opération 2 fois, en finissant par une couche de pâte.
- Enfourner 10 minutes à 180° puis continuer la cuisson 40 minutes à 150°C. Vérifier en plantant un cure-dent (ou un lame de couteau) dans la partie la plus haute du cake, si il ressort sec, c'est cuit !

Voyage en Finlande


le centre ville de Pori, ville qui accueille le festival Pori Jazz


Comme promis, je tenais à vous montrer quelques photos de mon voyage en Finlande ! Découvrez ces merveilleux paysages, laissez vous envouter !
Ce voyage fut l'une des plus grandes expériences que j'ai vécues jusque là ! C'était la première fois que je prenais l'avion, que je me rendais véritablement seule dans un pays étranger, contrainte à parler exclusivement anglais durant une semaine !
J'ai découvert une autre façon de vivre, des gens formidables, si généreux (et tellement intelligents ...). Les finlandais ont vraiment un niveau en langue étrangère hallucinant, une petite visite là-bas vous fait rapidement prendre conscience du malaise français par rapport à l'apprentissage des langues !
J'y ai mangé des fraises délicieuses... au point que je ne pense plus pouvoir avoir de plaisir en en croquant en France. J'ai également essayé le sauna traditionnel dans la maison de campagne située à 2 mètres d'un lac gigantesque, entourée d'une forêt dont on ne voit pas la fin.
J'ai également visité Helsinki, capitale à taille humaine, où je n'ai croisé personne. Etrangement vide, avec ses bâtiments anciens et colorés qui cotoient des statues d'art moderne ... Une ville vraiment étonnante !
Bref ... je vous laisse avec quelques images ^^

La vue en sortant du sauna ...

Une plage ...


Une statue au coeur d'Helsinki...

mardi 5 août 2008

Porc au miel


Porc au miel, ou porc auX mielS, puisque j'ai utilisé deux variétés de miels différentes pour encore plus de saveurs (tilleul et acacia). Ce plat est vraiment idéal pour faire manger de la viande de porc aux plus réticents. Grasse, difficile à couper, fade... le porc n'est pas toujours très séduisant. Mais en petites bouchées, c'est un réel plaisir de le déguster. Et, il est toujours possible de choisir la viande qu'on veut. La volaille aussi n'échappera pas au caramel.



Porc au Miel
(pour 2 personnes)
  • 150g de filet de porc
  • 1 oignon
  • ½ verre d'eau
  • 2 cuillères à soupe de miel (pour ma part : 1 cuillère de miel de tilleul, et une d'acacia, choisissez les miels que vous voulez : sapin, lavande, etc., en mélanger 2 donne souvent un très bon résultat)
  • 1 pincée de sucre
  • 1 pincée de sel

- Découper la viande de porc en petits rectangles. Emincer l'oignon.
- Dans un petit wok ou une poêle, faire revenir l'oignon à feu moyen. Une fois celui-ci un peu tendre, mouiller avec un peu d'eau (ne pas mettre la totalité de l'eau du verre). Laisser cuire encore quelques minutes à feu vif.
- Ajouter le porc, en tournant constamment pour que les oignons ne brûlent pas. Une fois le porc saisi, ajouter le restant d'eau. Laisser évaporer quelques minutes puis ajouter le miel et le sucre. Couvrir, mettre à feu doux, et faire mijoter 5~6 minutes.
- La préparation doit être bien colorée, et avoir caramélisé. Saler légèrement, puis servir accompagné de riz, purée, ou haricots verts.

vendredi 1 août 2008

Tarte Rhubarbe-Pomme









Tarte rhubarbe/pomme
Ingrédients :
  • 1 pâte Brisée
  • 75g de sucre
  • 1 pomme
  • 240g de rhubarbe
  • 2 oeufs
  • 6ml de crème fraîche
  • 10g de farine
  • 10g de Maïzena

- Préparer la rhubarbe : enlever les fils et la couper en petits morceaux. La disposer dans un petit récipient et verser 25g de sucre. Laisser masserer le temps de la préparation.

- Faire cuire la pâte brisée à blanc durant 10 minutes dans un four à 180°C.

- Battre les 2 oeufs, tout en ajoutant progressivement le sucre restant. Ajouter la farine et la
Maïzena tamisées, verser la crème fraîche puis bien mélanger.

- Si la rhubarbe a rendu de l'eau, l'égoutter.

- Peler la pomme, et la découper en petits dés.

- Annexer les fruits au mélange d'oeuf, mélanger, puis verser sur la pâte.
- Enfourner 30 minutes, toujours à 180°C.