vendredi 20 février 2009

Tarte aux poires à la frangipane





J'ai fait il y a quelques jours, de la pâte brisée en quantité phénoménale pour essayer des tas de recettes. J'ai donc utilisé des petites tourtières afin d'en avoir le maximum. Je me suis lancée aujourd'hui dans une merveilleuse tarte aux poires. Je rêvais d'associer ce fruit à la frangipane, et bien c'est une réussite incomparable !
Le petit plus ? La servir avec de la glace vanille et de la poudre d'amande et des amandes effilées grillées... on n'est pas loin du divin !
[ J'ai repris la recette de frangipane de la galette des rois ]



Tarte aux poires à la frangipane
  • 1 pâte brisée (pour une tourtière de 18cm si vous utilisez un grand moule à tarte, doubler les proportions)
  • 1 petite poire (pour ma part une Abate)
  • 70g d'amandes en poudre
  • 20g de beurre
  • 10g de sucre
  • 20g de cassonade (blonde et brune)
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à café de Maïzena
  • 5cl de lait
  • 1 Pincée de vanille en poudre
  • 1 cuillère à café de rhum

- Préchauffer le four à 190°C.

- Piquer le fond de tarte avec une fourchette et faire cuire à blanc 10 minutes.

- Préparer la frangipane :
  • Battre l'oeuf avec le sucre et la cassonade dans une casserole. Délayer la maïzena dans du lait (froid) et l'ajouter au mélange précédent. Mettre sur le feu et porter à ébullition en remuant constamment. Le mélange doit épaissir.
  • Retirer du feu et ajouter 50g de poudre d'amande, la vanille, le rhum et le beurre (coupé en dés). Réserver
- Mettre un peu de poudre d'amande sur le fond de tarte et verser la frangipane dessus.

- Laver et éplucher la poire. Couper en fines lamelles et répartir sur la frangipane.

- Faire cuire 15-20 minutes (la poire doit être colorée).

- Servir accompagné ou non de glace vanille et du reste de poudre d'amande grillée (avec quelques amande effilées également !).

samedi 14 février 2009

Rouleaux de chou chinois



Les vacances sont là ... et la rhino-pharyngite aussi ! Mais ce n'est pas ça qui va m'empêcher de passer derrière les fourneaux, bien au contraire !
Aujourd'hui je vous propose une recette de mon cru aux consonnances asiatiques ! Il y a pas mal de temps, j'étais allée au cinéma voir "Cherry Blossom" un film tout à fait passionnant qui conte l'histoire d'un allemand qui, après le décès de sa compagne, se rend au Japon -pays qui la fascinait- pour y déposer ses cendres. Il rend alors visite à son fils qui vit là-bas. Une scène montre le père en cuisine, farcissant des feuilles de chou avec de la viande (probablement de porc).
Je dois avouer que ce passage m'a inspirée ! Direction le marché : j'ai trouvé un magnifique chou chinois (à la différence du chou vert, il n'est pas rond mais long, son goût est beaucoup plus fin).
Quant à la farce, j'ai préféré une viande déjà cuite (en l'occurence du poulet) que j'ai fait revenir avec des carottes hachées, le tout agrémenté d'origan. On farcit les feuilles de choux et après un court passage dans le panier vapeur, c'est prêt ! Un résultat original et savoureux, léger et donc idéal pour le soir !





Rouleaux de chou chinois
(pour 3 personnes)
  • 1 chou chinois
  • Restes de poulet cuit
  • 1 carotte
  • Origan


Laver le chou chinois et l'effeuiller.

Hacher finement la carotte puis le poulet.

Faire revenir la carotte dans un peu de beurre. Faire cuire 5 minuties en mélangeant constamment. Ajouter le poulet puis l'origan. Laisser mijoter quelques minutes.

Poser deux feuilles de choux l'une sur l'autre. Déposer une cuillère de farce, plier les bords puis rouler. Planter un cure-dent pour le tenir fermer;

Faire cuire quelques minutes à la vapeur pour que les parfums se mélangent bien et que les rouleaux soient bien chauds.

Bon Appétit !

mercredi 4 février 2009

Cigarettes russe et Cuisine à l'azote !

La bûche finale : mangue/framboise, un pur régal


Les cigarettes russes

Une part de bûche vite avalée




Voici un petit temps que je n'ai pas posté de nouvelle recette, mais je vais tenter de me rattraper aujourd'hui en vous racontant une expérience culinaire fantastique.


Bélinda à l'école des Sorciers !

Il y a un peu plus d'une semaine, j'ai eu la chance de pouvoir essayer la cuisine à l'azote, chose qui me semblait jusque là innacessible ! Je ne remercierai jamais assez Camille et son papa pour cette splendide journée qui restera gravée dans ma mémoire.
Que de choses j'ai apprises ! Utiliser l'azote est étonnamment très facile et permet des résultats spectaculaire grâce à la rapidité de refroidissement qu'il génère (il est à -200°C si mes souvenirs sont exactes).

Opération consolidation de la bûche en versant un peu d'azote

Nous avons ainsi réalisé des glaces à partir de purées de fruits (mangue/framboise). La procédure est assez simple : il suffit d'ajouter de l'azote à de la purée de fruits (à la quelle on aura préalablement ajouté du sirop de sucre de canne) et de mélanger vivement (l'adjectif n'est sûrement même pas encore assez fort ! Il faut vraiment mélanger avec beaucoup de force et de rapidité pour homogénéiser le tout, en effet, l'azote a tendance à se diriger vers les côtés, donc à solidifier uniquement cette partie...-.


Allez, il faut tourner, tourner !

Après avoir obtenu une belle crème, répartir dans un bac (en superposant éventuellement plusieurs couches comme nous avons fait, pour obtenir une bûche à 2 parfums). Réserver au congélateur et décorer éventuellement de meringue italienne (pour la meringue italienne : battre des blancs d'oeufs en neige -ferme-. Ajouter du sucre caramélisé, encore un peu chaud- tout en battant. Refroidir avec de l'azote et napper la bûche glacée démoulée, pour finir, faire prendre la meringue avec un chalumeau).


L'étape décoration, touche finale de la bûche glacée

Rien de plus simple ! ... Bon... vous me direz, c'est bien gentil tout ça mais on n'a pas d'azote, nous !

Pour vous consoler, voici une rectete de cigarette russe, délicieuse ... même si elle n'accompagne pas de bûches glacées maisons !

D'après Talon haut et cacao (avec quelques modifications mais les photos de ce blog sont très belles !)




Cigarettes maisons
(pour une vingtaine de cigarettes)
  • 75g de sucre glace
  • 45g de farine
  • 3 blancs
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche liquide
  • 55g de beurre


- Préchauffer le four à 180°c.
- Tamiser le sucre glace avec la farine.
- Dans un bol, battre très légèrement les blancs d'oeufs (jusqu'à ce qu'il soient un peu mousseux). Les ajouter au sucre glace et bien mélanger.
- Une fois le tout bien amalgamé, ajouter le beurre fondu et la crème fraîche.
- La cuisson s'effectuera en plusieurs fois, en effet, il faut faire peu de cigarettes russes par fournées, heureusement le temps de cuisosn est assez court.
Faire des ronds de pâte assez larges mais très fins (étaler avec le dos d'une cuillère ou d'une fourchette). Veiller à bien les espacer.
Faire cuire 6 minutes en surveillant constamment (les bords doivent être bien dorés mais le milieu encore clair pour pouvoir les rouler).
- L'étape de mise en forme des cigarettes est alors assez délicate : il faut les rouler tant qu'elles sont chaudes en s'aidant par exemple du manche d'une cuillère en bois ou -pour ma part- d'une baguette chinoise.
- Les déposer sur une grille pour qu'elles refroidissent et conserver dans une boîte métallique.