mercredi 4 février 2009

Cigarettes russe et Cuisine à l'azote !

La bûche finale : mangue/framboise, un pur régal


Les cigarettes russes

Une part de bûche vite avalée




Voici un petit temps que je n'ai pas posté de nouvelle recette, mais je vais tenter de me rattraper aujourd'hui en vous racontant une expérience culinaire fantastique.


Bélinda à l'école des Sorciers !

Il y a un peu plus d'une semaine, j'ai eu la chance de pouvoir essayer la cuisine à l'azote, chose qui me semblait jusque là innacessible ! Je ne remercierai jamais assez Camille et son papa pour cette splendide journée qui restera gravée dans ma mémoire.
Que de choses j'ai apprises ! Utiliser l'azote est étonnamment très facile et permet des résultats spectaculaire grâce à la rapidité de refroidissement qu'il génère (il est à -200°C si mes souvenirs sont exactes).

Opération consolidation de la bûche en versant un peu d'azote

Nous avons ainsi réalisé des glaces à partir de purées de fruits (mangue/framboise). La procédure est assez simple : il suffit d'ajouter de l'azote à de la purée de fruits (à la quelle on aura préalablement ajouté du sirop de sucre de canne) et de mélanger vivement (l'adjectif n'est sûrement même pas encore assez fort ! Il faut vraiment mélanger avec beaucoup de force et de rapidité pour homogénéiser le tout, en effet, l'azote a tendance à se diriger vers les côtés, donc à solidifier uniquement cette partie...-.


Allez, il faut tourner, tourner !

Après avoir obtenu une belle crème, répartir dans un bac (en superposant éventuellement plusieurs couches comme nous avons fait, pour obtenir une bûche à 2 parfums). Réserver au congélateur et décorer éventuellement de meringue italienne (pour la meringue italienne : battre des blancs d'oeufs en neige -ferme-. Ajouter du sucre caramélisé, encore un peu chaud- tout en battant. Refroidir avec de l'azote et napper la bûche glacée démoulée, pour finir, faire prendre la meringue avec un chalumeau).


L'étape décoration, touche finale de la bûche glacée

Rien de plus simple ! ... Bon... vous me direz, c'est bien gentil tout ça mais on n'a pas d'azote, nous !

Pour vous consoler, voici une rectete de cigarette russe, délicieuse ... même si elle n'accompagne pas de bûches glacées maisons !

D'après Talon haut et cacao (avec quelques modifications mais les photos de ce blog sont très belles !)




Cigarettes maisons
(pour une vingtaine de cigarettes)
  • 75g de sucre glace
  • 45g de farine
  • 3 blancs
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche liquide
  • 55g de beurre


- Préchauffer le four à 180°c.
- Tamiser le sucre glace avec la farine.
- Dans un bol, battre très légèrement les blancs d'oeufs (jusqu'à ce qu'il soient un peu mousseux). Les ajouter au sucre glace et bien mélanger.
- Une fois le tout bien amalgamé, ajouter le beurre fondu et la crème fraîche.
- La cuisson s'effectuera en plusieurs fois, en effet, il faut faire peu de cigarettes russes par fournées, heureusement le temps de cuisosn est assez court.
Faire des ronds de pâte assez larges mais très fins (étaler avec le dos d'une cuillère ou d'une fourchette). Veiller à bien les espacer.
Faire cuire 6 minutes en surveillant constamment (les bords doivent être bien dorés mais le milieu encore clair pour pouvoir les rouler).
- L'étape de mise en forme des cigarettes est alors assez délicate : il faut les rouler tant qu'elles sont chaudes en s'aidant par exemple du manche d'une cuillère en bois ou -pour ma part- d'une baguette chinoise.
- Les déposer sur une grille pour qu'elles refroidissent et conserver dans une boîte métallique.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ahaha trop fort! :D Article réussi, Merci <3
Ce fut un agréable moment et un plaisir pour nous aussi tu sais. Mon popa était tellement fière que la grande chef se déplace dans notre maison pour une de ses inventions x)
Tu m'enverras les autres photos?
Ah ce soir, vivement que je puisse gouter ton chinois =D
Je t'embrasse (L)

~ Camille

Sdb a dit…

Génial ^^
C'est vraiment impressionnant
De la Cuisine de haute voltige !

A+

par le "Le roi des pizzas"