samedi 18 mars 2017

Biscuits à la farine de châtaigne




Cuisiner, c'est partager.
Cette recette a commencé par un cadeau : un paquet de farine de châtaigne d'Ardèche de qualité qui, avec son emballage de papier kraft et sa pince à linge en guise de fermoir, invitait à pâtisser avec simplicité. Tout l'enjeu consistait à mettre en valeur cet ingrédient : montrer la subtilité de ses arômes tout en évitant l'aspect étouffant voire irritant qu'il peut provoquer. Cette belle recette est venue m'aider dans le choix des ingrédients et des proportions à partir desquels j'ai pu opérer quelques modifications : j'ai remplacé la farine de riz par de la fécule de maïs, supprimé la levure chimique, utilisé du beurre à la place de la margarine, et diminué la quantité de sucre et de chocolat. Les biscuits sont ainsi très réguliers, à la fois tendres et croquants, et très équilibrés en bouche avec le goût sucré de la châtaigne et l'amertume du chocolat. A essayer avec des noisettes, la prochaine fois.
Et la boucle se boucle, cette recette s'est terminée par un cadeau : un petit paquet de biscuits à offrir et une recette à partager !

Inspiration pour la recette :
http://jecuisinesansgluten.com/cookies-sans-gluten-farine-chataigne/




Biscuits à la farine de châtaigne
  • 90g de fécule de maïs
  • 80g de farine de châtaigne
  • 50g de sucre
  • 55g de beurre
  • 1 oeuf
  • Quelques carreaux de chocolat noir concassés / des noisettes...

Préchauffer le four à 180°C.
Faire fondre le beurre. Réserver.
Mettre la fécule de maïs, la farine de châtaigne et le sucre dans une jatte. Ajouter l'oeuf et bien mélanger à l'aide d'un couteau.
Ajouter le beurre fondu, continuer à mélanger à l'aide du couteau puis finir rapidement à la main pour obtenir une boule homogène.
A l'aide d'une cuillère à café, façonner des billes de pâte, les aplatir, et les disposer sur une plaque chemisée. Y enfoncer des éclats de chocolat noir (ou des noisettes selon les envies).
Faire cuire 12 à 15 minutes selon la taille des biscuits : ils doivent être légèrement dorés, ni trop mous ni trop secs. Ils continueront à durcir en refroidissant.

1 commentaire:

Mini 38 a dit…

goûté, et approuvé
Mini38